Vapoter, mot de l’année

Vapoter, mot de l’année

Depuis un petit moment, les dictionnaires se sont mis à jour et le verbe Vapoter est désormais franco compatible. On le retrouve dans tout bon dictionnaire qui se respecte. Pas vicelard, c’est un verbe du premier groupe : je vapote, tu vapotes… Même si l’imparfait du subjonctif « que je vapotasse » est un peu chelou et pas franchement génial à l’oreille, ça reste un verbe cool.

En anglais, « To vap » est également entré dans les dicos. I vap, you vap. Mais là, ne me demandez pas l’imparfait du subjonctif. Espérons que ça reste dans les réguliers et qu’on s’en tienne à To Vap –  vaped – vaped.

Mais il y a mieux. L’Oxford Dictionnary – équivalent du Robert ou du Larousse chez nous, une académie à lui tout seul si vous préférez – vient d’annoncer que le verbe To vap avait été élu mot de l’année. Il succède à Selfie, l’activité principale de chaque égocentrique.

Le mot de l’année avait des concurrents mais vu la faiblesse de ceux-ci, on comprend que To Vap l’ait emporté. On apprend effectivement que bien placés se trouvaient « Bae », un terme utilisé par les rappeurs pour désigner un conjoint ou encore « Normcore » qui désigne une attitude qui consiste à porter volontairement des vêtements qui ne sont plus à la mode. Dans cette histoire, je ne sais pas ce qui me surprend le plus : que To Vap soit mot de l’année ou qu’on ait inventé un mot pour identifier cette attitude. Man gave name to all the animals, disait Dylan. Partant de ce principe, après tout, il n’y a pas vraiment lieu de s’étonner de quoi que ce soit.

Mais ne boudons pas notre plaisir et quel que soit la traduction de vapoter à travers le monde, tournons définitivement la page du tabac.

collection oxford dictionnary

Un bien bel ouvrage. Oui, des dizaines de milliers de mots et un seul nous intéresse !

Laisser un commentaire