Présidentielle  : et s’ils étaient la vape

Seule l’humiliation du PSG aura donné un peu de répit aux candidats de la présidentielle. Mais pendant encore 40 jours, soyons en certains, ça va reprendre de plus belle  : un jour une nouvelle affaire, un jour une trahison inédite. Tout le contraire de la vape, d’une fidélité totale au quotidien. Amusons-nous simplement aujourd’hui à nous demander ce que serait chacun des candidats s’ils étaient des objets de la vape. Tiennent-ils leurs promesses  ? Ne risque-t-on pas des fuites de liquidités  ? Passage en revue des différents candidats de la présidentielle.

01-ezipe-macronEmmanuel Macron

C’est incontestablement l’Ezipe de Fumytech. D’abord, on ne connaît pas trop, c’est nouveau. Ça semble séduisant mais comment ce machin peut s’inscrire dans la durée  ? A la rédaction, on a forcément un peu testé, c’est rigolo mais il y a inévitablement l’aspect gadget, cette cigarette électronique en forme de Zippo, qui n’échappe à personne. Ce qui plaît chez lui, forcément, c’est quand on le compare au reste de l’offre de cette page. Tout le reste, on connaît, c’est du vu, revu. Alors pourquoi ne pas faire le grand saut  ? Yolo. Ses deux clearomiseurs, et ses deux résistances, le rendent compatibles avec tous les vapoteurs et c’est pour cela qu’il réussit à brasser large. On lui reprochera son passé d’ancien briquet mais il a changé. Garanti sans combustion.

02-tfv8-lepenMarine Le Pen

Une candidate à la présidentielle qui vape. Mais on l’a toujours vu avec des petites batteries 650 ou 900 mAh, au mieux une box iStick de 30 watts mais avec des clearomiseurs Stardust. Jetables. La simplicité serait donc de l’associer à son clearomiseur, pour le côté jetable évidemment. Mais non ; Marine Le Pen, c’est évidemment un TFV8, un des plus puissants clearomiseurs du marché. Des gros sabots, et une énorme consommation d’énergie quand on se confronte à lui. Mais surtout, derrière, un gros, gros risque d’enfumage. Il n’y a rien de plus simple que de tirer deux ou trois barres sur ce clearomiseur quand on est un peu énervé. Pour aérer la pièce ensuite, qu’elle reste aussi cristalline qu’avant, c’est autre chose. On est parfois tenté de dire  : plus jamais ça, je retourne au Stardust. Et la boucle est bouclée. Parfois, malheureusement, l’histoire est une boucle.

03-fillon-rasoirFrançois Fillon

Le candidat à la présidentielle de Les Républicains coûte cher. Avec des costumes à 7,000 euros, on doit au moins payer sa baguette de pain à 300 ou 400 balles. C’est logique, tout est proportionnel et il est tout à fait naturel que s’il était une box, elle excéderait les 500 euros. François Fillon est donc une box du moddeur Le plombier volant, probablement le rasoir d’Ockham (le concept du rasoir d’Ockham qui a inspiré le moddeur est également appelé le principe d’économie, on retombe donc sur nos pas avec le côté économiste économe de François Fillon). Ce mod est artisanal et élégant, fait à la main. Et évidemment fera son petit effet au goûter de la marquise qui devrait se pâmer pendant quelques minutes devant François Fillon ou le rasoir d’Ockham qui fusionneront dans un big bang de dignité et de raie sur le côté.

04-hamon-baseneutreBenoit Hamon

A-t-il le costume ? Même si la question se pose pour Emmanuel Macron, on peut se la poser pour lui. C’est le DIY dans son ensemble ; une base 50/50. Les vapoteurs le savent : on peut opter pour le fait de faire soi-même ses e-liquides. Mais le DIY, c’est très souvent de l’incertitude : est-ce que, trois semaines après le mélange, ce sera valable ? Et pour peu qu’on ait eu la main lourde, on se retrouve avec une gigantesque quantité d’e-liquides pour plusieurs années.

 

 

05-melenchon-redastaireJean-Luc Mélanchon

Mélenchon ne laisse personne insensible. Que l’on s’adresse à gens de droite ou d’une gauche modérée, il faut reconnaître qu’il a du talent. On adhère ou pas. Avec lui, pas le moindre doute. Ce tribun, cet orateur, c’est le Red Astaire. Et pas seulement pour la couleur. Le Red Astaire est l’e-liquide le plus mythique qui soit, un des premiers all-day pour pas mal de monde, un événement fondateur. Oui, ça a plus ou moins été la révolution d’octobre de la vape, sa nuit du 4 août. On comprend parfaitement où veulent en venir les aromaticiens qui l’ont composé : il faut que ça envoie du lourd. Mais quand on fait tester l’e-liquide aux vapoteurs, ça peut avoir un double effet : une adhésion ferme (similaire à celle qui vous fait devenir communiste pratiquant) ou un rejet immédiat (similaire à celle qui vous faisait envoyer n’importe quel objet contondant dans la télé quand Georges Marchais y passait). On imagine d’ailleurs aisément qu’il pourrait manquer un concentré de Red Astaire / Mélanchon dans une base neutre de DIY / Hamon. Mais aux dernières nouvelles, ce mélange assez logique ne se fera pas.

06-poutou-protectPhilippe Poutou

Lui, c’est sympa de l’avoir. Il sait qu’il ne sera pas élu et c’est un peu ce qui fait son charme, le charme d’un cheveu dans un jeu de quille d’un chien dans la soupe. Comment dans ses conditions à ne pas penser à l’isolant thermique fourni avec le Cleito ? Quand un vendeur vous propose un Cleito, il vous vante les mérites de quelque chose de très complet : un clearomiseur qui envoie vraiment bien, avec des résistances magiques qui encaissent dans les 50 watts, un pyrex de rechange, au cas où le premier casse, un vape band, pour éviter de le casser justement et les isolants thermiques pour éviter de se chauffer les lèvres. Dans les faits, personne ne s’est jamais brûlé avec un Cleito. Du coup, la pertinence de sa présence est un peu remise en cause, surtout qu’il y en a quatre dans la boite. Bref, c’est bien que ça existe… Mais bon.

07-nautilus2-artaudNathalie Artaud

La même qu’avant mais en plus jeune. On a eu Arlette Laguillier pendant plusieurs décennies. L’ex-banquière a cédé sa place pour une version rajeunie d’elle-même. Comment ne pas penser alors aux Mini Nautilus et son successeur, le V2 ? L’ADN est le même, on utilise les mêmes résistances. Il y a bien une petite couche de nouveauté, pour le rendre un peu plus contemporain mais on est plus dans le remake que la véritable suite.

 

 

08-beautyringnautikus-cheminadeJacques Cheminade

Là, c’est le moment où je commence à maudire les 500 élus qui ont envoyé leur parrainage pour le soutenir. S’il y a bien quelqu’un sur lequel on ne sait pas quoi dire, c’est quand même lui. Jacques Cheminade, dans une élection présidentielle, à quoi ça sert ? Donc Jacques Cheminade, c’est le Beauty Ring proposé avec les Mini Nautilus. Même l’isolant thermique proposé avec le Cleito (Poutou, je rappelle) pourrait avoir plus d’utilité. Ce truc n’est que cosmétique et je ne connais que peu de personne qui utilise ce clearomiseur avec d’anciennes batteries 650 ou 900 mAh. Lorsqu’un vendeur propose un Mini Nautilus, quelques clients demandent toujours : et c’est quoi ce machin ? La réponse est invariablement la même : un truc qui ne sert à rien sauf si vous voulez mettre le Mini Nautilus sur des vieilles batteries mais vous avez une iStick 40. Totalement inutile donc.

09-bkizzardintense-ndaNicolas Dupont Aignan

Les candidats de droite me font penser à des menthes. Quand on a goûté une, on les connait toutes. Erreur grave. Qui, à l’époque, trouvait une différence fondamentale entre Balladur, Chirac, à part sur la forme  ?Avec NDA, c’est différent, c’est de la menthe forte qui arrache, le Blizzard Intense. Non, toutes les menthes ne sont pas interchangeables. Il faut avoir le coeur et les papilles gustatives bien accrochés pour vraiment l’apprécier. A réserver aux amateurs de sensations fortes donc qui se mariera sans aucun problème avec le TFV8 / Marine Le Pen.

 

 

10-benedicte-lasalleJean Lasalle

Voici un vrai candidat rural et authentique pour la présidentielle. Pour lui trouver un équivalent dans la vape, il faut quelque chose d’un peu brut. Mais nous ne sommes pas à un paradoxe près et c’est dans une des gammes les plus raffinées que l’on va trouver Jean Lasalle. C’est le Bénédicte de chez Thenancara, un e-liquide basé sur de la racine de poivre qui, je ne sais pas pourquoi, me fait penser à du poil à gratter. Atypique, unique en son genre, Lasalle est forcément l’e-liquide qu’on ne peut comparer à aucun autre.

 

 

11-stardust-asselineauFrançois Asselineau

Encore une candidature haut de gamme pour la présidentielle. Trouver un équivalent dans la vape n’a pas été facile tant la lecture de sa fiche Wikipedia n’évoque rien. C’est le parcours d’un haut fonctionnaire comme on en produit tant en France. Interchangeable, ne provoquant aucune passion. Et à la lecture de cette dernière phrase, on comprend. François Asselineau est un Stardust. Un clearomiseur du passé sans éclat, sans saveur. Certains y trouvent leur compte, ils ont arrêté la clope avec ce genre de modèles. Mais franchement, on est en 2017. On le sait peu mais quand, en janvier 1793, on proposa à Louis XVI une dernière cigarette électronique en montant sur l’échafaud, il eut ces derniers mots : ouais, mais je pense qu’on peut mieux faire  ; ça serait bien, un truc sans fuite, qu’on appellerait le Mini Nautilus, mais suis pas certain de voir ça de mon viv… 

On le sait peu, mais ce furent ses derniers mots car le bourreau avait fait son job, les spectateurs n’ayant pas la patience qu’il vide tout le clearomiseur ; alors ils scandaient : Dégagez-le, dégagez-le, probablement sous l’effet du Red Astaire / Mélenchon.

Voilà, il y a peu de chance pour que cet article vous influe sur votre vote à la présidentielle (et heureusement !)  mais comptez sur la rédaction pour vous aiguiller sur le matériel sur lequel vaper !

A voté ! A vapé !

 

Léo de Urlevan