Paris à toute vapeur de cigarette électronique

Paris à toute vapeur de cigarette électronique

Le 6 juillet dernier Mme Hidalgo, lors de son passage à l’émission le Grand Jury, annonçait le lancement d’une expérimentation de sensibilisation à « l’addiction à la cigarette ».
La Maire de Paris a affirmé que la municipalité se tournait vers un projet « expérimental » dans les Jardins Publics de la ville Lumière.
Elle précise qu’il ne s’agit pas d’une interdiction de la cigarette dans les lieux Publics, mais qu’il est simplement prévu lors de cette expérimentation la « mise en place de zone non-fumeur » dans le dit jardin public. Pour ne pas laisser le doute s’installer Mme Hidalgo à re-confirmé que ce n’était pas une manoeuvre vers l’interdiction mais purement une expérience. « Nous ne sommes pas dans l’interdiction, nous sommes dans l’expérimentation »

Outre l’aspect expérimental de cette opération, il existe aussi un second problème que la mairie de Paris souhaite régler, les quelques 350 tonnes de mégots ramassés chaque année dans Paris pèse lourd sur les finances de cette dernière. L’une des solutions envisageable, à la suite de cet essai, serait, d’après sa Maire, d’interdire l’usage du tabac dans les espaces “arborés”….
La maire de Paris a insisté sur le point pédagogique de cette opération, la sensibilisation ayant plus de portée lorsque qu’elle est prodiguée dès le plus jeune âge. Il apparait important à Mme Hidalgo d’offrir une sensibilisation aux plus jeunes dans des lieux de partage et d’échange comme les parc et jardins publics.
Selon le fameux quotidien “le Parisien” ce programme ne sera appliqué, pour l’instant, que dans les aires de jeux du 14ième arrondissement. Nul ne sait à l’heure actuelle si Mme le Maire souhaite impliquer la cigarette électronique dans sa campagne de sensibilisation. Il pourrait être envisageable de soumettre la cigarette électronique comme solution aux plus réfractaires à la transition.
La hantise de chacun de nous, c’est bien évidement les suites d’une telle expérimentation et les répercussions sur l’image de la cigarette électronique. Si les zones non-fumeurs sont maintenues pour quelques raisons que ce soit, espérons que notre gouvernement adoptera la flexibilité Nord Américaine à ce sujet et que la cigarette électronique ne soit pas considérée comme un produit du tabac…
Ce qui n’est pas sans rappeler les propos tenus par Mme Touraine sur la cigarette électronique.
Allez les filles, on ne va pas se fâcher…

cigarette électronique et Mod

Laisser un commentaire