Et si on comparait nos champions du monde à du matériel de vape ?

H. Lloris

Solide et fiable 99,9 % du temps (c’est quoi cette boulette en finale ?), à l’image d’une iStick TC 40. Pas le plus sexy, mais tout le monde veut un Lloris dans son équipe.

R. Varane

Le patron de la défense. Classe, toujours debout, il fait ce qu’on attend de lui et le fait bien, avec panache ! Impassable. La Panache de Titanide tout craché

S. Umtiti

Un mental d’acier, des capacités athlétiques intéressantes même s’il n’est ni le plus grand, ni le plus costaud ! Merci pour ce coup de tête en demi ! Sans hésiter, un Kit iStick Pico / Nautilus X !

Jeff Tuche Pavard

La surprise du chef. Jamais entendu parler avant le tournoi, mais quelle coupe du monde il a fait ! On a envie de le comparer à un Kit Breeze. Petit, passe-partout, ce kit est comme Benjamin : il ne paie pas de mine mais l’essayer, c’est l’adopter.

L. Hernandez

Le petit chien fou de l’équipe. Un mental de sud-américain. Même lorsqu’il est passé, il revient à l’arrache poser un gros tacle. Ça nous fait penser à un combo Sinuous P80 / Cleito : ça envoie un peu plus que ça ne peut encaisser, mais ça va tellement bien ensemble que ça tient la route.

N. Kanté

Un moteur de Ferrari dans un corps de Twingo. La pièce maîtresse de l’équipe. N’golo, c’est pas compliqué, il était partout, tout le temps. À la récup’ on ne fait pas mieux. N’GOLO BALLON D’OR ! Kanté on le voit donc comme un kit WYE 200W / Revvo. Parce que oui, la WYE 200W physiquement, elle paie pas de mine avec ses tâches de peintures, mais quelle légèreté et quelle caisse ! Combiné au Revvo, ça fume sans jamais fatiguer. CQFD.

P. Pogba

Des enjambées gigantesques. Le buste toujours droit. Des gestes techniques venus d’ailleurs. Paul a joué juste toute la compétition et il a aussi (enfin) été décisif à de nombreuses reprises. À la vue du personnage, il lui fallait du matos qui lui permette de participer à des compétitions de Clouds. Il aimerait ça, c’est sûr, mais avec classe. On a donc pensé directement à un DotSquonk couplée au DotRDA : classe, efficace, un king du nuage.

B. Matuidi

Une dégaine désarticulée, zéro apport offensif, mais un vrai chien de garde. Blaise, on ne l’attendait pas à gauche. Et d’ailleurs, jusqu’à la fin, tout le monde faisait un peu la gueule en le voyant titulaire. On voulait tous du jeu, du risque, du Fekir ou du Lemar. Force est de constater que DD avait raison, car oui, ON EST LES CHAMPIONS ! Blaise y est pour quelque chose. Donc si on résume, Matuidi c’est l’outsider sous-coté : on le regarde en rigolant, mais il fait le taff. On le voit comme le POD Suorin Drop.

A. Griezman

On en attendait beaucoup. On a d’abord été un peu déçu, sans vraie raison d’ailleurs, et puis le plus Uruguayen des Français est monté en puissance en nous servant passe dé’ sur passe dé’ et en gardant son sang-froid sur penalty. À l’image de la Minikin 2 d’Asmodus : un bijou qui peut frustrer au début à cause de son écran tactile un peu long à apprivoiser. Par contre une fois prise en main, cette box on l’aime, on l’adore, on ne veut plus en changer !

O. Giroud

Là c’est dur. Olivier est champion du monde. Vrai. Titulaire sur presque tous les matchs de la compétition, notre numéro 9 n’a pas été capable de marquer le moindre but. Par contre on lui a trouvé toutes les excuses du monde : « Il défend bien, il mouille le maillot, il est utile en remise ». OK OK OK… mais bon, soyons honnêtes deux minutes : le mec n’a rien réussi du tournoi et on aurait mis Materazzi dans l’axe (ou n’importe quel défenseur central), le résultat aurait été le même. Cela dit, comme Guivarch, le BG de l’équipe est champion du monde et ça, personne ne lui enlèvera.
Difficile de trouver une vape qui lui corresponde, mais comme il faut se lancer, on se lance ! Giroud, disons que c’est une box Evic Primo double accus : c’est pas cher, ça fait le taff, c’est un peu pataud, un peu grand, mais au fond on l’aime bien, cette box.

K. Mbappé

Un diamant brut. Le mec qui va dire à Neymar d’aller lui couper des citrons en rentrant à Paris. Trop de superlatifs. Le kid de Bondy est rapide, techniquement très doué et même à 19 ans, il n’a peur de rien. Ça promet pour la suite. Ballon d’Or rapidement, on prend les paris ? Kylian c’est un box méca haut de gamme. Hyper réactif, fiable et tellement agréable à regarder. Une Mini Bee, marque française encore jeune mais qui propose des box démentes.