Kream Berry, Strawberry fields forever

Quand on lit les paroles de Strawberry Fields Forever, de Lennon, on peut légitimement penser qu’il était sacrément perché en l’écrivant. Alors la drogue, c’est mal, même si ça fait de jolies chansons. Et la drogue ne fait pas tout ; il faut aussi un minimum de talent. Sinon, ça serait un peu simple. La drogue sans talent, ça donne du Justin Bieber. Le problème, c’est que parfois, on aimerait bien entrer dans l’univers de tous ces chanteurs talentueux mais drogués, par curiosité, mais sans les effets secondaires des psychotropes. Question d’hygiène de vie, sans doute.

Eh oui, plonger dans le champ de fraises, croiser ce paumé de Nowhere Man, approcher la bienveillance de Mother Mary dans Let it be et surtout dire bonjour à Lucy dans le ciel avec ses diamants, ça a du être légèrement euphorisant. Impossible à réaliser ? Pas si sur…

Après avoir goûté au Kream Berry de la gamme All Starz, il est en effet difficile de ne pas se sentir transporté, allongé dans les fraisiers de Lennon par un soleil printanier cerné par les rhizomes et les stolons. La rosée est présente évidemment, pour la fraîcheur, mais allez comprendre pourquoi, ce n’est pas une rosée composée de micro gouttelettes d’eau mais du lait.

Car le Kream Berry, c’est une fraise lactée. Une simple fraise lactée, sans plusieurs dizaines de composants qui vont se marier les uns avec les autres ? Non, une fraise lactée géniale, une des meilleures que l’on ait pu goûter. L’arrivée en bouche est sucrée, fortement. Spontanément, on se dit que l’écoeurement sera rapide ; il n’en est rien car l’effet se dissipe très vite pour laisser la place à une saveur doucement sucrée, plus légère et subtile. Juste ce qu’il faut pour reprendre immédiatement une aspiration délicieuse.

Les All Starz – et le Kream Berry ne déroge pas à cette règle – appartiennent à cette famille si spéciale de liquides, la famille des impossibles à conceptualiser quand on démarre la vape. Difficile de se douter en arrêtant de fumer qu’un jour on peut découvrir une vape de pur plaisir qui émoustille autant les sens.

Mais les All Starz ne sont pas simplement une fête en bouche ; ce sont aussi des liquides 100% VG. Il y a donc encore moyen de s’amuser en sortant des nuages de vapeur très impressionnants pour peu que l’on ait le matériel adéquat.

N’hésitez pas à passer dans les boutiques Kitclope pour goûter ces trois petites merveilles. Cette semaine, nous évoquerons aussi les deux autres arômes de la gamme, le Smoky Treats et le Juicy Krazy. Ces trois liquides sont disponibles dans des dosages de 3 ou 6 mg de nicotine.

Léo de Urlevan

Photo 023