Atlantis – Teasing du test de demain

Atlantis – Teasing du test de demain

Du matériel, il en sort tous les jours ; du bas de gamme jusqu’au reconstructible. Du petit, du gros, du cher, du bon marché, du bon, du moins bon. Ce que j’ai entre les mains, c’est juste une tuerie : la puissance des reconstructibles sans atteindre ces prix parfois astronomiques. En gros, Monsieur tout le monde n’aura pas d’excuses pour ne pas taper dans des gammes plus intéressantes. C’est simple à utiliser, ce n’est franchement pas onéreux et en termes d’arômes, il va enfin pouvoir découvrir la vape.

Cet accessoire mérite bien qu’on lui consacre un petit teasing avant de faire un long test complet.

Bon, je ne vais pas tergiverser, il s’agit de l’Atlantis de chez Nautilus. Je ne l’ai que depuis quelques heures et je suis totalement bloqué sur sa qualité. C’est encore un peu tôt pour faire le test et j’ai encore pas mal de questions sans réponses à son sujet mais je ne peux pas m’empêcher de vous en parler dès aujourd’hui. Parce que oui, franchement, deux articles pour l’accessoire qui me fait décrocher d’Assassin’s Creed Unity et World of Warcraft, c’est même un minimum.

résistance de l'atlantis

La résistance semble très particulière. C’est probablement le secret de ce petit bijou qu’est l’Atlantis.

C’est tout simplement un bond prodigieux dans le domaine de la vape que nous propose Aspire avec son Atlantis. Le moins que l’on puisse dire, c’est que je n’ai pas énormément de recul dessus, forcément mais pour faire court, je pensais que ce genre de matériel ne débarquerait pas avant plusieurs années : du clé en main qui procure des sensations proches de ce que l’on trouve avec les reconstructibles, c’est tout simplement inespéré. Et brillant, vous verrez pourquoi demain.

C’est donc Aspire qui a dégainé le premier avec cet Atlantis. Reste à voir la réaction de Kanger qui devrait d’ici très peu de temps nous proposer le Subtank. Sera-t-on dans le même registre ? Je ne sais pas. J’étais persuadé que les deux marques seraient au coude à coude assez longtemps. Mais de toute façon, j’étais aussi persuadé qu’on ne parviendrait pas à avoir avant plusieurs années des saveurs de reconstructible ; je suis donc assez nul en divination.

Léo de Urlevan

Laisser un commentaire