Abeilles : toutes camées ?

Abeilles : toutes camées ?

Des chercheurs de l’université de Newcastle viennent de mettre en évidence un comportement d’abeilles tout à fait singulier. Celles-ci seraient plus enclines à butiner des plantes traitées aux néonictinoïdes que des plantes saines.Un petit rappel de ce que sont les néonictinoïdes s’impose. Ces insecticides ont la particularité d’agir sur les récepteurs nicotiniques. Autrement dit, ces bestioles qui ont une énorme importance dans la chaîne alimentaire mondiale disparaîtraient à cause d’une addiction. Non seulement les abeilles ne cherchent pas à éviter les fleurs traitées mais, pire, elles semblent les préférer.

Une fois contaminées, les abeilles ont du mal à être efficaces, à s’orienter, ce qui n’arrangent pas leur situation. Beaucoup imaginent que le syndrome de disparition de certaines colonies pourrait tout simplement être provoquée par cette addiction. Bien entendu, il faudra encore de nombreuses recherches avant de trouver des responsabilités. Il est difficile également de comparer l’addiction humaine à la cigarette et ce phénomène qui touche les abeilles, les cerveaux des races concernées étant légèrement différents.

Le marché de la cigarette électronique, en perte de vitesse parait-il, devra-t-il se recycler afin de proposer des e-cigs aux abeilles ? Des milliards de clientes potentielles !

Léo de Urlevan